Un panorama complet de l’alphabétisation des adultes infra scolarisés

Nous avons le plaisir de relayer une synthèse très intéressante sur les pratiques d’alphabétisation, réalisée par nos collègues du CLAE au Luxembourg. Cet état des lieux a été réalisé dans le cadre d’un projet ERASMUS+ intitulé FOCAALE (Français opérationnel et contextualisé pour adultes en apprentissage de la lecture-écriture) auquel participent France Education internationale (ex- CIEP), CLAE (réseau associatif luxembourgeois), PROFORAL (organisme de formation belge) et RADyA. FOCAALE s’articule autour de 4 « livrables ».

Nous partagerons les fiches pédagogiques conçues pour la France très prochainement.

Un réveillon sous les ponts par Frédérique Pressmann

Frédérique Pressmann est réalisatrice de films documentaires, de récits sonores et d’installation vidéo. Elle est, entre autres, l’auteure des deux des séquences filmées en ASL: « Mobilité vers l’emploi » et « Parents d’enfants-Parents d’élève« . A l’occasion de ce début d’année, elle a publié sur le blog de Médiapart un « petit texte relatant mon réveillon passé avec les bénévoles de Solidarité Migrants Wilson dans les rues du nord-est parisien ». Nous le partageons avec vous. A lire absolument!!!

Visio-conférence sur l’accès aux droits des étrangers

La Fédération des Centres Sociaux du Val-de-Marne, avec le soutien de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS) du Val-de-Marne, organise un cycle de visio-conférences sur l’accès aux droits des étrangers. Ce cycle de conférences vise à soutenir et outiller les salariés et bénévoles œuvrant dans le champ de l’intégration dans le département du Val-de-Marne. Cliquez pour en savoir plus.

L’équipe du RADyA vous souhaite de beaux projets malgré le contexte

L’épidémie de la COVID a considérablement bousculé nos rapports aux autres. Il n’y a plus que dans les films que les gens se parlent à proximité sans masque; se réunissent dans un café ou un restaurant; vont au concert, dans une boîte de nuit ou dans un musée; se serrent dans les bras pour se soutenir; se saluent en se serrant la main ou en se faisant la bise. Tout cela paraît bien loin. Ce qui faisait notre quotidien est devenu une « erreur » à ne pas commettre : se rapprocher les uns des autres! Or, l’essence même de nos actions associatives porte bien sur ce rapprochement, y compris quand il s’agit d’un étranger. La figure de l’étranger n’est pas qu’une question de nationalité mais de rapport à l’autre. Or nos projets sont basés sur l’envie, le besoin de découvrir de nouvelles personnes en limitant nos a priori. Nos projets se développent par esprit de curiosité et par la confiance que nous accordons aux relations humaines. Nous vous souhaitons donc à tous de trouver en ce début d’année l’énergie nécessaire pour construire des projets plein de curiosité et de rapprochements tout en respectant les distances. Cela représente un véritable défi face à ce petit virus!

Les dernières informations de la CAF à transmettre aux familles les plus démunies.

Il y a quelques années un formateur bénévole disait, « Moi, je ne peux pas faire apprendre le français autour de la CAF parce que je ne connais pas ses services ». En ASL, les formateurs ne deviennent pas spécialistes de la CAF mais peuvent aider les participants à mieux comprendre les démarches en. Nous partageons avec vous la newsletter de décembre. Vous trouverez des informations à didactiser à l’oral ou l’écrit.

Vend-18/12- 10h-22h Journée Internationale des migrant.e.s

« Migrations et résiliences : ici et là-bas solidaires face aux crises ». A l’occasion de la Journée Internationale des Migrant.e.s 2020, le Forum des Organisations de Solidarité Internationale Issues des Migrations (FORIM) et ses diasporas membres de la plateforme ont le plaisir de vous donner rendez-vous digital le 18 décembre de 10h à 22h pour une journée de réflexion et de mobilisation sur la thématique de la résilience des personnes migrantes face aux crises sanitaires. Pour en savoir plus, cliquez ici